Animes·Chroniques 2017

Parenthèse du dimanche #1 – Made In Abyss

Petite parenthèse anime ce dimanche avec l’un de mes coups de coeur de ces dernières semaines : Made In Abyss

J’ai découvert tout à fait par hasard ce petit bijoux d’animation. Inscrite depuis plusieurs mois sur Wakanim, une plateforme payante de streaming légal d’animes, attirée par le dessin et à la recherche d’une nouveauté, j’ai lancé le premier épisode ! (j’en profite pour remercier mon chéri qui m’a offert l’abonnement à Wakanim et avec qui j’ai regardé tous les épisodes)

Petit introduction et avis

Cet anime c’est l’histoire de Rico, une jeune fille orpheline qui habite dans un monde où le seul endroit encore inexploré est un gouffre gigantesque : l’Abysse. Au fur et à mesure du temps des installations humaines puis une ville ont émergé autour et des explorateurs, des aventuriers : les « caverniers » se sont mis à l’explorer. De cette abysse, les caverniers se sont mis à ramener des objets, des artefacts, des trésors dont ils ne peuvent expliquer l’origine et qu’ils ne sont pas ou plus capables de créer. Le gouffre est un vrai mystère et beaucoup se sentent irrésistiblement attirés.

Mais une malédiction pèse sur le lieu et plus l’on descend dans l’abysse plus les chances d’en remonter sont minces, et pas uniquement à cause des dangers que recèlent le gouffre. Si vous survivez à la faune et la flore locale et que vous trouvez quelque objet à remonter il vous faut encore surmonter les désagréments liés à la malédiction du gouffre. Vous pouvez descendre mais remonter provoque des malaises, des saignements, des vomissements, parfois bien pire. Plus vous descendez plus remonter devient compliqué. Et bien évidemment les trésors et reliques les plus rares se trouvent très en profondeur ainsi que les dangers les plus grands.

L’histoire se concentre donc autour de Rico, une orpheline éduquée pour devenir cavernier, fille d’une cavernière de grand renom, elle ambitionne elle aussi d’explorer le gouffre. L’histoire commence avec sa rencontre, lors d’une exploration, avec un jeune androïde Légu, ayant mystérieusement perdu la mémoire mais qui semble venir du gouffre lui-même. Je ne peux guère en dire plus sur le début de ce très bel anime sans vous spoiler l’histoire, ce qui serait vraiment dommage.

Concernant le scénario et l’aspect visuel de l’anime.

L’histoire s’installe assez vite et j’ai aimé le dessin assez enfantin mais aussi les couleurs pastels, le jeu des lumières et la qualité de l’animation, la poésie qui en ressort m’ont rappelé la magie des Ghibli. Ces derniers aspects tranchent avec la tournure un peu plus sombre et plus dure que peux prendre l’histoire et c’est très réussi. Aucune émotions ne nous est épargné. En résumé, on est vite happé par l’aura fantastique et mystérieuse de l’abysse.

J’ajouterai également que tous les personnages sont très attachants, que tout prend son importance, aucun détail n’est laissé au hasard et que l’histoire vraiment riche en rebondissements vaut le coup d’oeil.

 

Cet anime se compose actuellement d’une saison de 13 épisodes, ils sont diffusés sur Wakanim. Il est tiré du manga éponyme de Akihito Tsukushi. Les tomes sont en cours de traduction mais ne sont pas encore parus en France, l’anime nous sera donc parvenu en premier.

Lien vers la bande annonce en japonais qui n’en dévoile pas trop, ça donne un bon aperçu!

J’ai vraiment hâte de découvrir la saison 2 et je pense que je me jetterai assez vite sur les mangas dès leur sortie en France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s