Chroniques 2018·Cold Winter Challenge 2017·Fantasy·Romans ados·Romans jeunesse

CWC – Les sorcières du clan du Nord : Le sortilège de minuit (tome 1)

 

Deux mondes que tout oppose, une grande amitié, une histoire ensorcelante.

Poppy, adolescente rebelle, se fait renvoyer de tous les lycées qu’elle fréquente. L’innocente Clarée a du mal à se faire accepter par sa communauté secrète de sorcières. Leurs chemins n’auraient jamais dû se croiser. Pourtant, elles deviennent inséparables. Et la rencontre avec le mystérieux Leo achèvera de bouleverser leurs destinées. Mais y a-t-il une frontière entre magie et réalité?

 

J’ai lu ce roman jeunesse juste avant Noël, et j’ai passé un bon moment, c’était mon 2e livre du Cold Winter Challenge (oui oui je sais j’ai un peu de retard dans mes chroniques >< mais je compte bien me rattraper).

Ce roman est un premier tome de série, pour autant en arrivant à la fin on se dit qu’il pourrait se suffire à lui-même. Dès les premières pages j’ai été embarqué dans l’histoire, la narration alterne entre Poppy et Clarée, deux adolescentes que tout oppose et qui appartiennent à deux mondes radicalement différents. Poppy est en décrochage scolaire, en quête de son identité, elle ne trouve pas sa place dans la société dans laquelle elle vit, sa mère est malade et internée dans un hopital, son père l’élève tout seul. Quant à Clarée, elle vit au sein d’une communauté de sorcière, sa cousine est désignée comme la future reine mais elle ne présente aucun pouvoir et est la risée de sa communauté, la désignant comme cible de ses camarades et de sa cousine.

Sauf qu’un beau jour les deux filles se rencontrent et ce roman c’est l’histoire de leur amitié. J’ai beaucoup aimé la naïveté de Clarée et la très grande volonté de Poppy, l’autrice prend le temps de développer deux personnages avec une psychologie vraiment intéressante. J’ai également aimé la façon dont la magie est décrite ainsi que l’aspect prophétique (désigner la nouvelle reine des sorcières) qui pourtant peut être à double tranchant.

En effet l’intrigue est révélée dès les premiers chapitres, mais ça ne nuit en rien à l’histoire. Très vite un garçon s’intègre à l’histoire, Léo, un jeune homme qui vit dans la rue et qui a lui aussi une histoire bien particulière. Le triangle amoureux qui se constitue m’a un peu agacé parfois mais heureusement il ne prend pas le dessus sur l’histoire et la plume très agréable de l’autrice nous fait continuer jusqu’au bout du roman.

De plus, ce roman aborde plusieurs thématiques, l’acceptation de soi, la maltraitance des enfants, les familles recomposées etc. toujours avec beaucoup de finesse et on s’attache vite aux personnages.

Je lis peu de romans ayant trait aux sorcières, ça ne m’attire pas beaucoup et j’ai été parfois déçue. Mais ce début de série sans prétentions m’aura bien plu !

Et vous l’avez vous lu? n’hésitez pas à me mettre en commentaire vos avis ou liens.

Et comment avance le challenge pour vous?

Auteur : Irena Brignull
Editions : Gallimard Jeunesse
Parution : 20/04/2017
Pages : 368 p.
ISBN : 2070588165

2 commentaires sur “CWC – Les sorcières du clan du Nord : Le sortilège de minuit (tome 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s