Challenges·Chroniques 2018·Cold Winter Challenge 2017·Coups de coeur·Fantasy

CWC – Gabriel Katz – 2/2

J’enchaîne avec ma critique du tome 1 de La part des ombres, toujours de Gabriel Katz, qui a été un vrai coup de coeur. Je l’aurais finalement lu avant Aeternia, mais c’est sans regret. J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui réunit trois des personnages fétiches de l’auteur, je ne les citerai pas pour ne pas vous gâcher la surprise mais on retrouve au moins un personnage clé de chacun de ses autres livres de fantasy : Aeternia, Le Puits des Mémoires et La Maîtresse de guerre.

Résumé :

La Goranie est occupée par les Traceurs, peuple guerrier venu des montagnes. Entre discipline, terreur et corruption, ces derniers règnent en maître jusqu’à ce qu’un drame change le cours de l’histoire. Un homme qui se dit revenu d’entre les morts lève le peuple contre les occupants.

Et lorsque des paysans décident de se soulever contre le pouvoir, un peu d’aide est toujours la bienvenue, nos trois héros venus chacun de pays lointains (tous issus de l’univers créé par l’auteur) se retrouvent donc, en tant que mercenaires, à soutenir le mouvement de résistance face à l’oppresseur, en apportant leurs compétences (pour le combat, pour s’infiltrer, pour protéger etc.). Ils ne seront pas de trop pour donner un peu de poids à ces hommes et femmes qui se font appeler les ombres et qui réclament justice suite au massacre de tout un village. Sous les ordre du Fantôme, c’est avec bonheur que j’ai retrouvé au moins un personnage que je connaissais de mes lectures précédentes et qui m’avait particulièrement plu par son charisme. Nous suivons donc durant tout ce premier tome la mise en place de l’intrigue, pierre après pierre et tout comme dans Aeternia, un gros cliff-hanger vous attend à la fin, heureusement la suite sort dans quelques jours et vous pourrez dévorer les deux tomes d’affilée ( et moi combler ma frustration).

L’auteur aborde donc dans ce roman la résistance à la tyrannie et à l’oppression, encore une thématique peu évidente mais qui s’inscrit très bien dans son univers, et là encore sa plume et son ton ironiques et légers font mouche. Les dialogues sont parfois de vrais morceaux d’anthologie, l’humour y est très présent. Les personnages vivent et aucun n’est laissé au hasard, l’auteur a beaucoup travaillé leur psychologie et il y a une grande variété de situations qui font qu’on ne s’ennuie jamais. La narration alterne entre d’un coté la description de la vie à la Cour de Goranie avec les Traceurs, leur gouverneur et son fils ainsi que le roi fantôche de Goranie et sa fille, et de l’autre la vie des rebelle et de nos trois héros qui mènent de petites actions d’éclat afin d’attirer l’attention et de se faire justice.

L’histoire politique de la Goranie, retracée par l’auteur, est réaliste sans être trop complexe, on comprend vite que le peuple de Goranie n’est plus souverain et que le roi et sa fille ne sont que des pantins maintenant l’illusion d’un accord, d’une entente politique avec les Traceurs . La culture et l’histoire de ces derniers intriguent et l’auteur arrive à nous faire nous intéresser à tous ses personnages même les moins sympatiques.

Mon avis

J’ai donc beaucoup aimé ce premier tome très dynamique et moins sombre qu’Aeternia, le ton était plus léger mais ça m’a plu. C’était vraiment agréable de retrouver la plume de l’auteur et certains de ses personnages, l’intrigue est prenante et bien ficelée et arrivée à la fin du tome 1, j’attends maintenant avec impatience la sortie du tome 2.

J’aurais aimé avoir lu l’ensemble de ces autres titres avant celui-ci, mais il n’y a pas de spoilers et on peut très bien le lire avant, pour autant je pense qu’on passe à coté de certaines références, et il y a un réel plaisir à retrouver des personnages qu’on avait adoré et qu’on ne pensait pas recroiser.

Et vous qu’en avez-vous pensé? Avez-vous lu d’autres livres de cet auteur?

Auteur : Gabriel Katz
Editions : Scrinéo
Parution : 6 Octobre 2016
Pages : 436 p.
ISBN :978-2-3674-0443-1

Un commentaire sur “CWC – Gabriel Katz – 2/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.