Challenges·Chroniques 2018·Coups de coeur·Fantasy·Littérature de l'imaginaire·Mangas·Un mois au Japon

Un mois au Japon #3 – Gloutons & dragons

Fan de RPG, de Donjons & Dragons, de quête sans fin où vous incarnez tour à tour un elfe, un nain ou un encore un hobbit, vous êtes vous déjà demandé ce que pouvait manger l’aventurier affamé pendant sa quête? entre deux combats ?

Ce mercredi, je viens répondre à cette question avec découverte livresque récente, un manga d’un genre un peu particulier (comme Moi quand je me réincarne en slime) : Gloutons & Dragons !

Résumé

Votre équipe d’aventuriers affamés se retrouve privée de provisions en pleine exploration d’un donjon infesté de monstres. Dépêchez-vous! L’un de vos compagnons vient d’être dévoré par un dragon. Quand le monstre l’aura entièrement digéré, vous ne pourrez plus le ressusciter! Et si la réponse était là, sous vos yeux? Pleine de griffes ou de crocs, de poils ou d’écailles, de tentacules ou de pinces… mais appétissante, non? Gloutons & Dragons, le manga qui invente la gastronomic fantasy!

 

Présenté comme « la quête héroique du repas ultime » ce manga, écrit et dessiné par Ryoko Kui plonge son lecteur dans un univers d’heroic fantasy classique mais en faisant un focus sur la cuisine et plus particulièrement sur les bienfaits de la cuisine dans les donjons.

L’alliance de ces deux « genres/thématiques » rarement présentes ensemble (cuisine et heroic fantasy) fonctionnent extrêmement bien, d’autant que le récit est émaillé de références aux jeu de rôles et RPG, que les dessins sont plutôt agréables à l’oeil et le scénario plus subtil qu’il n’en a l’air.

Et que mange t-on dans un donjon? … eh bien du monstre mais attention pas juste du monstre, mais du feuillété de monstre, du mijoté de monstre, du paté de monstres etc. Et… c’est bon ! ou en tout cas ça a l’air bon.

La nourriture présentée a toujours l’air délicieuse, on aurait envie d’y gouter et en même temps les préparations sont réalistes.

gloutonsetdragonsimagebouffe

Malgré des thématiques qui peuvent paraitre légères, l’histoire est bien écrite et suit un fil précis. On retrouve l’équipe d’aventuriers classiques : un guerrier (Laïos), une elfe magicienne (Marcyle) et un voleur (Tylchak). Leur quête : sauver la magicienne soeur du héros avalée par un dragon avant sa complète digestion, sans quoi plus de résurrection possible. Cependant lorsque l’histoire commence ils n’ont plus rien à se mettre sous la dent, c’est là qu’ils font la rencontre de Senshi, petit personnage haut en couleur, nain cuisinier, qui leur dévoile le plus grand des secrets : les donjons regorgent de nourriture délicieuses *.* composée des monstres qui y habitent !

J’ai donc passé un excellent moment de lecture en compagnie de cette fine équipe, j’ai déjà dévoré pour ma part les 4 premiers tomes, j’avais peur de me lasser mais l’histoire avance et se renouvelle.

Chaque tome apporte son lot de nouvelles recettes et de fiches des monstres (dessin du monstre, qualités nutritives etc.) et on y prend goût.

C’est donc sans modération que je vous invite à vous jeter sur cette série pleine d’humour !

Et vous que lisez vous ce mercredi?

PS : cette lecture comptera également pour le challenge Littérature de l’Imaginaire

4 commentaires sur “Un mois au Japon #3 – Gloutons & dragons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s